Le Projet Stéphenson

Le Projet Stéphenson

 

 

 

Dès la création de l'association les projets ne se sont pas fait attendre.

Le premier projet de l'association a pris forme dans une école.

L'école élémentaire Stéphenson. 


Une école comme il en existe beaucoup en France. Entièrement bétonnée. Sans le moindre espace de verdure, pas d'arbres, pas de gazon même pas une de ces fichus "mauvaises herbes" qui pourtant se "faufilleraient partout"...

Après plusieurs visites sur site et rencontres avec les enseignantes, le projet prend forme à l'école Stéphenson. Les fondateurs de l'association veulent relever le défi. Faire de cette école, l'une des premières écoles écolo de la ville de Calais.
Pour cela plusieurs aménagements sont décidés

Réalisation d'un jardin naturel à dimension des enfants :

 
Cet aménagement a été la base de nos interventions pour initier les enfants à la nature. 



A l'intérieur de cet espace ont été disposés plusieurs bacs qui serviront à la semence de diverses graines, potagères ou horticoles. Le reste des jardinières a été utilisé pour la création d'un jardin des sens. ( plantes aromatiques, plantes aux touchers particuliers, plantes comestibles... )

Durant les animations qui se sont déroulées tout au long de l'année les enfants on pu découvrir le rôle des plantes, des animaux. Ils ont appris la nécessité de protéger le vivant. Mais surtout ils ont compris que sans cette Nature l'Homme n'était rien.

Aujourd'hui les enfants peuvent mettre en relief ce qu'ils apprennent dans leur classe. 

Un grand pas pour l'éducation de terrain!

 
La végétalisation des murs de séparation :
 

Les murs en pierre et en béton qui séparent l'école des terrains des particuliers ne sont pas esthétiques et n'apportent rien en terme de biodiversité.

Mais on le sait, tout obstacle peut être surmonté! Alors faisons d'un défaut un atout exceptionnel!

Et oui! C'est un fait, en ville on manque de place pour la Nature... Alors.... Ce que l'on ne peut pas prendre en horizontalité... Prenons le en verticalité!

Ainsi grâce aux bénévoles de l'association et aux agents des services techniques de la mairie de Calais, fleurs et plantes mellifères ont trouvé un endroit où prendre racine! Elles permettront à de nombreux pollinisateurs aujourd'hui gravement menacés par les traitements de trouver une nourriture saine; participant ainsi à la sauvegarde d'espèces en déclin.

La végétalisation des murs permet également de réduire l'emprise du béton sur notre environnement proche et l'impact paysagère.

Et ce n'est pas nos enfants qui s'en plaindront! 


Aménagement du préau :

L'espace que représente le préau n'était pas à négliger. Mais que pouvions nous faire de beau là-haut??? FACILE! Un toit végétalisé. Outre l'aspect esthétique né du fleurissement de cet espace, le toit végétal représente un aspect écologique difficile à mettre en place car les communes réfutent toute idée de changement. La réalisation de cet espace intègre l'école Stépheson dans une politique environnementale qui perce depuis peu de temps et qui n'est présente que dans quelques villes et écoles de France. La ville de Calais étant partante, Jannât n'a pas tardé! tout coin est bon pour Dame Nature!

 
Aménagement ornithologique :

Afin d'initier les enfants à la joie de l'ornithologie, différents aménagements permettant l'observation des oiseaux en toutes saisons sont aujourd'hui installés. Des abreuvoirs, mangeoires, et nichoirs sont venus apporter un peu de vie en dehors des récrés pour le plus grand plaisir de la curiosité des enfants.



La pose de nichoirs est un outil pédagogique essentiel pour faire découvrir aux enfants toute la diversité que possède un environnement tel que leur cour de récréation. Cela leur permettra aussi de suivre la vie de ces oiseaux, au cours de l'année.

Fleurissement des murs des classes :

Etant exposé au nord la création d'un mur végétalisé était malheureusement impossible sans une dépense assez conséquente. Mais l'embellissement de la cour et des bâtiments est tout de même nécessaire est sera assuré par la pose de suspensions. Des plantes aux propriétés intéressantes y seront repiquées et serviront d'éléments de base aux animations.

Participer à l'amélioration de la qualité de l'air des classes :

On ne nous avait pas cru lorsque nous l'avions dit mais force est de constater que nous avions raison: l'air des crèches et des classes est extrêmement pollué. Ainsi l'association a proposé la mise en place de plantes dépolluantes dans les classes. Les espèces furent choisies selon les conditions d'exposition, d'hygrométrie, de température mais également des fonctions des classes (informatiques, dessin, travaux pratiques...)  



Aujourd'hui, le projet Stéphenson permet a une soixante d'enfants par an de découvrir les joies de la Nature et du jardin. Mais également il a permis de recréer rapidement un espace de Nature au coeur de la Ville de Calais!

L'association Jannât tient à remercier ses partenaires et financiers : 

La DDJS, le FPH, le service enseignement de Calais, Le FIP, le GPE, la banque populaire ainsi que l'aide apportée par les services techniques de la vile de Calais.
Puis un merci tout particulier à Alexandre GAUCHARD Agent de développement au
Service Territoires et proximité de la ville de Calais

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×