Collège Jean Monnet : 1001 bestioles

Collège Jean Monnet


Après une rencontre au collège Jean Monnet de Grand Fort Philippe, Mickael Muller, professeur de sciences, et moi-même avons mis en place le projet :

 1001 bestioles

Ce professeur, plus que passionné, a créé un groupe dans lequel des élèves surmotivés œuvrent pour Dame Nature. Vous pouvez d’ailleurs suivre leurs activités sur leur blog : http://eauclairedansladune.blogspot.com/

 Avec le collège nous avons mis au point un projet qui se poursuivra sur 4 séances minimum :


1/ construction de nichoirs pour les oiseaux. 


Et oui ! La crise est partout même chez nos amis les piafs ! Les nichoirs du collèges ayant été déclarés insalubres suite au passage de notre association sur les lieux, de nouvelles constructions sont au programme afin de ré-accueillir nos amis à pulmes.

 

 

Afin de participer aux programmes nationaux de protection des espècces, nous allons, avec ces jeunes collégiens, créer de nos propres mains des nichoirs en argile pour les hirondelles aujourd’hui gravement menacées par la destruction de leur nids.

 

 

 Quant aux chauve souris elles ne sont pas en reste ! Victimes de croyances et de préjugés totalement faux… (on est à la limite du pléonasme) Leur population baisse dangereusement. Mais devant l’énergie déployer par ces jeunes, je puis vous assurer que ce ne sera plus le cas dans leur collège !

2/ construction de nichoirs pour les chauve souris :

 

Nichoir chauve souris

 

 

 


3/ un abri pour hérisson

Et ces petits hérissons ! haaa mignons, gentils…. Mais chassés des jardins… Pire ! certains leur donnent du lait ! rien de mieux pour le tuer ! 

 

 

4/ un espace jardin = plantations de fleurs et de légumes anciens ou ayant un intérêt pour la faune.

 

 

 4/ Construction d' un hôtel à insectes : 

 

Tiens les v’là elles ! Bestioles volantes, bestioles énervantes ! Un bon coup de pesticides pour purifier tout ça ! o-O

 pour attirer les bestioles utiles au jardinier et les aider à trouver refuge pour passer l'hiver rien ne vaut un palace!

 

 

Maintenant il nous reste à… le faire ! c’est pas tout de le dire ! Il faut s’activer !!!

 

Premier rendu! Merci à Mickael Muller Professeur de SVT au collège Jean Monnet pour cet article!

"1001 Bestioles" avec Jannât séance n°1 !

Hier nous avons accueilli dans la classe Alex & Amélie

 de l'association Jannât
 (ce mot Persan signifie Petit Jardin !)

Amélie nous a d'abord très bien expliqué les différentes sortes d'oiseaux,
 comment les reconnaître, 
elle nous a détaillé les formes de becs, de pattes, d'ailes ... 

avec pleins d'anecdotes et mêmes de vraies ailes et pattes d'oiseaux à toucher !
Pendant le diaporama Théo a dessiné certains oiseaux
il a vraiment du talent :

Après Alex nous a expliqué les différents nichoirs 
que nous allions fabriquer ensemble


Puis ce fut le moment tant attendu de commencer l'hôtel à insectes !
Puisque nous souhaitons aménager un potager 
il nous faudra des pollinisateurs 
et comme nous allons fabriquer des nichoirs pour les oiseaux 
et les chauves souris
 il est important de leur procurer aussi les insectes  dont ils se nourrissent ...
 Donc cet hôtel à insectes est nécessaire pour assurer
 la biodiversité de notre milieu !
Gabriel et Adrien se sont chargés du transport pendant que chacun apportait le matériel

Puis Alex nous a détaillé les différentes zones de l'hôtel
 et on a expliqué quelles sortes d'insectes nous pourrions accueillir dans l'hôtel :
par exemple un pot en terre cuite rempli de paille 
 est idéal pour abriter les "perces-oreilles" (Forficules)
qui nous débarrasseront des pucerons dont ils raffolent !
Les bûches percées sont des refuges appréciés par
 les insectes hyménoptères (guêpes et abeilles) 
Xylicoles (qui vivent dans le bois)
donc Alex nous a prêté sa perceuse et chacun a mis "la main à la pâte" !
les filles aussi : 
Les fagots de tiges creuses (ombellifères, roseau, bambou ...) apportées par les élèves
pourront héberger des "insectes hyménoptères Caulicoles"
 (guêpes et abeilles solitaires qui vivent dans des tiges creuses comme les Osmies par exemple)
Brunella sélectionne les tiges creuses
Fiorène découpe les tiges à la bonne dimension 
l'insecte se chargera lui même d'obstruer l'entrée de la tige 

avec de la terre mélangée à sa salive, ainsi l'oeuf puis la larve pourront restés à l'abri.
les Hyménoptères étant parmi les meilleurs pollinisateurs
 il est important de leur fournir un habitat adéquat pour préserver leur présence 
dans l'environnement et notamment près du potager.
Mais l'hôtel possède aussi des "chambres" réservées au papillons
ce sont les boîtes à fentes longues et verticales, nous les remplissons de paille et de copeaux de bois
mais aussi un espace privilégié pour l'accueil des Chrysopes
cette fois ce sont des boîtes  avec les fentes plutôt à l'horizontale

Les chrysopes sont amateurs de pucerons, cochenille, acariens ...
tous des parasites des plantes de nos jardins, donc les chrysopes sont nos alliés !
Enfin pour ceux qui doutent encore de l'importance du bois "mort" dans l'écosystème 
vous pouvez aller lire cet article de wikipédia qui développe bien le sujet.
Bilan de cette première séance avec Jannât : 
super et vivement dans quinze jours !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×